Menu

Tout pour la vitesse avec le Subaru WRX STI 2.5 300

En mettant en évidence incontestable pour le modèle sportif, la WRX STi affiche sur le capot une aspiration d’air et un aileron de grande taille, donnant une image semblable à celle d’un rallye. Et bien que son lancement n’a connu  que peu d’évolution à partir de sa création, les fanatiques de la marque Subaru sont restés fidèles à leur idole. De ce fait, la passion pour la course et la puissance du moteur de cette gamme ne les laissent pas indifférents.

Le choix idéal pour les adeptes de circuit

Très prisés par les amateurs, les pilotes n’hésitent pas à choisir la WRX lors des divers championnats français de rallyes. Régulièrement renouvelée depuis la sortie de la WRX STi, appelée auparavant Impreza, lance désormais sa sixième génération importée dans l’Hexagone. En seulement 14 ans, la marque a évolué. En plus d’une puissance de 300 ch sous le capot, elle a aussi apporté une modification au niveau du moteur n’émettant que 242g/km de CO2. En gros, le modèle écologique de nos jours est tendance.

L’histoire d’un champion

Fin 1995, en remportant l’épreuve de Grande-Bretagne, Colin McRae offre à Subaru sa première couronne de champion du monde des rallyes. Pas mal pour un petit poucet de l’industrie automobile qui, jusque-là, était surtout connu pour son penchant pour les moteurs à plat « Boxer » et de la transmission intégrale. En dix-neuf années de présence dans cette compétition, le constructeur nippon se taille un joli palmarès, ainsi qu’une réputation de sportivité dorée à l’or fin, entretenue jusqu’à aujourd’hui par la présence des bolides bleus dans de nombreux jeux vidéo. De quoi « booster » les ventes de version sportive de l’Impreza, qui apparaît au catalogue Subaru France en 1995. D’abord baptisée GT Turbo (211 ch), elle devient WRX (218 ch) fin 2000. Mais c’est surtout à partir de 2001 et à l’arrière de la première Impreza WRX STi que les fans commencent à en rêver. Avec son énorme aileron optionnel, un mufle agressif, des ailes « bodybuildées » et un 2.0 quatre cylindres turbo porté à 265 ch, on pourrait presque la confondre avec celle de course, aux stickers près !

A propos de l'auteur

Nathan

Hello les amis, je suis nathan, le blogueur en chef de ce blog auto tout beau et plein de news cool, enfin j'espère ! Je passe mon temps à tenter de dénicher les bonnes infos pour vous les communiquer, que ce soit pour bien entretenir son auto, les derniers bolides à découvrir ou à essayer.

Profitez de ce blog auto personnel pour suivre des conseils concrets pour mieux entretenir votre voiture, avec des articles vous apprenant les bases mais aussi des interventions plus pointues.

Découvrez également des essais auto des voitures les plus récentes, et des actualités sur les compétitions auto et bolides. Si vous aimez l'auto, vous êtes sur le bon blog auto.

Lire plus